toudi sul voye... la suite

29 mai 2010

apprendre avec la nature

cette semaine, trois belles images,
la première,
P1090808
il s'agit d'une champignonniere de termites, certaines espèces de termites cultivent des champignons car leur systeme digestif ne leur permet pas de digérer la lignine qui constitue le bois. Les champignons vont donc prédigérer le bois et le rendre digestible pour les termites. Quel spectacle fabuleux de pouvoir observer ces petits etres à la tache, avec leur petits champignons, ce sont les proéminences blanches sur la photo.

les deuxième et troisième,
P1090812    P1090818

un joli insecte ailé, qui termine de construire le cocon de sa progéniture. Jolie architecture, simple et efficace, c'est la aussi qu'on trouve notre inspiration pour les maisons que l'on construit à panya.

bon week end

Posté par ggodeau à 07:12 - Commentaires [0]
Tags : , ,

23 mai 2010

la permaculture arrive chez nous, un peu plus...

yeaaaah, je vous invite à visiter le site
http://www.festivalpermaculture.be/Welcome,_Bienvenue,_Welkom.html

La belgique va, en effet, accueillir deux énévements assez neufs et importants pour de plus en plus de personnes au niveau mondial.
Cet été, aura lieu, à Nethen, "les convergences européennes de permaculture", c'est à dire une réunion avec tout les acteurs de la permaculture qui desirent etre actif dans la vision européennes de celle-ci. Fermiers alternatifs, présidents d'associations de villes en transitions, autoconstructeurs indépendants, citoyens du monde vivant déconnectés d'un autre système ou l'argent est roi, végétariens, yoguis, mangeurs de nourriture crues, vont s'assoir ensemble autour de la table pour décider ensemble, de meilleurs systèmes de fonctionnement du mouvement neuf duquel nous faisons partie.
Pendant trois jours les differents projets et idées européennes vont se connecter interchanger des idées, créer des fusions, des ponts, des connections.
Les trois jours suivants, sera, le "festival" de permaculture, proprement dit, ouvert au public qui se sera inscrit au préalable, celui-ci sera l'occasion de découvrir la philosophie de la permaculture, son éthique et ses principes, assister à des présentations de projets de permaculture ou des concepts inclus dans la permaculture, des atelier pratiques, des rencontres et de la bonne nourriture qui est actuellement en cours de croissance aux quatre coins de la belgique par des bénévoles, l'entièreté du festival est participative et donc entièrement dépendante de notre bonne volonté a tous.

Moi, j'y serai, et vous?

Posté par ggodeau à 08:13 - Commentaires [0]
14 mai 2010

holalala, ca chauffe la haut!!

bonjour a tous, me voici de retour en thailande pour un mois. Qui dit retour en thailande, dit, retour a Panya, où je passe mes hivers depuis trois ans.
Je pensais arriver au début de la saison des pluies, mais ces bienfaitrices qui ressuscitent la luxuriance et l'abondance tropicale, se font attendre. La chaleur et l'humidité qui annoncent la venue de celles ci sont bien la par contre. On  lutte avec des pointes a 40-45 degres certains jours et si la brise se lève, c'est comme de tenir un seche cheveux a qques centimètres de votre visage.
P1090675 De plus, regulirement, nous combattons les feux declanchés par les fermiers environnant qui "nettoyent" la foret et les bords des champs, nos charmants voisins ne mesurent souvent pas les risques que leur nettoyage puissent se propager au reste de région qui n'a pas eu une goutte d'eau depuis 6 mois...
Régulierement, nous devons donc nous armer de nos houes, rateaux et autre faux pour protéger les limites des nos coupes feux qui entourent les quatre hectares de la propriétés.

Les journées sont assez décalées aussi, le meilleur moment pour travailler est entre 5h30 et 8h et 16h et 18h, le reste du temps est juste bon pour s'assoir dans un hamac avec le ventilateur à coté et boire des cafés glacés.

Les activités restent fun et variées, et grâce à l'aide de nombreux bénévoles qui se suivent semaines après semaines entre nos arbres (on a pas vraiment de murs), on peut voir la difference, au programme construction d'une nouvelle toilette dont les architectes et fans d'architecture traditionelle vont etre fou de rage (murs penchés, pilastres torsadées, toit à quatre dimensions (voir meme cinq sous certains angles), un vrai plaisir de construction.

Divers travaux de preparation de la saison des pluies, paillage des arbres, plantation de semences d'arbres fruitiers, réparation de goutières,....

                                            P1090673

                                                                P1090689

Si vous lisez ce message entre deux infos internationales, j'espere qu'il vous amene un peu de reconfort de savoir que aujourd'hui, dans le monde quelques poignées d'humains essayent de rester positifs et tentent encore malgré tout de créer un monde meilleurs pour vos enfants et et les autres qui grandissent autour de nous, si cela échoue, au moins, la nature aura sont petit paradis dans un coin du nord de la thailande.

Ps: les émeutes de bangkok ne nous touchent pas du tout ici, et je prevois deja un plan de secours pour atteindre l'aéroport en passant loin du centre ville.

Posté par ggodeau à 08:09 - Commentaires [0]
26 avril 2010

docteur patrick howden

                                             P1090580
la semaine derniere, j'ai eu la chance de rencontrer un des acteurs du mode de vie et courant philosophique dans lequel je fais mes recherches pour ameliorer ma qualite de vie et celle des gens que je cotoie durant ce bref instant  qui m'est imparti sur cette terre.
Je suis arrive chez le docteur Pat Howden via la liste des participants au reseau WWOOF (world wide opportunities in organic farming), qui propose une liste de prives, associations ou autres fermes travaillant en collaboration avec la terre et qui sont volontaire pour partager leur experience, maison et table en echange de qques heures de travail quotidien, un merveilleux moyen pour apprendre, rendre service, et voyager pas cher.

Age de 76 ans aujourd'hui, "Pat" a milite toute sa vie et continue aujourd'hui encore pour apporter des solutions pas cher, pratiques et environmentalement responsable a notre vie de tout les jours. Ayant etudie les math, la physique et fait un doctorat en philosophie, ete capitaine d'un voilier l'ayant emmene a plusieurs reprises dans les iles du pacifiques, dans les annees 60, ayant ete d'australie en europe en velo fin des annees 60,  travaille pour la nasa aux usa au debut des annees 70 Pat a eu le temps de faire le tour des questions existencielles qui nous font etre et faire qui nous sommes et ce que nous faisons... C'est a l'age de 39 ans qu'il effectue sont dernier boulot paye et qu'il decide de continuer ses recherches de maniere autodidacte en collaboration avec plusieurs universites.

Aujourd'hui il se definit aussi comme inventeur et presente fierement ses petits bijoux, comme le tricycle solaire, sa maison ("la maison la plus ecologique d'australie") qui a fonctionne pendant plus de 20 ans avec seulement un panneau solaire, une batterie de voiture et tout un equipement relie sur le douze volts et l'eau de pluie (recoltee du toit), et sa "jungle comestible", et d'autres creations, comme le cuiseur au bois sans fumee,les tongues en pneu recycle...

Il a plusieurs livres ecrit aussi, comme "eco-logistic" et "how to live for free at last" et un manuel pour s'organiser pour une catastrophe naturel ou crise economique.

Heros de nos temps modernes et genie activiste Pat, vit seul dans sa maison sur une petite ile (Macleay island) a une demi heure de ferry du continent dans un anonymat presque totale, mais avec dans sa tete encore une mine de projets, d'idees et de reves donnant a sa personnalite toute la fraicheur et la jeunesse que son corps de vieillard tente de  lui reprendre...      
P1090577  le tricycle solaire

Posté par ggodeau à 03:36 - Commentaires [0]
12 avril 2010

Mode d’emploi de la creation d’une foret comestible en milieu tropicale (deuxieme partie)

 

Au fur et a mesure que nous deplacerons notre tracteur a poule, nous suivrons avec nos plantes.

Il s’agit toujours d’un mélange de plantes productives en nourriture ou autres utilisation (construction, fibre textile, medicinale,…) et de plantes compagnes pour aider a la croissance et a la bonne sante de nos plantes cibles. Ce que l’on recherche chez ces plantes compagnes, c’est qu’elles:

- fixent l’azote de l’air dans le sol (aussi appele engrais vert dans l’agriculture, necessaire pour la vitalite et la feuillaison),

- eloignent les insectes ravageurs, attirent les insectes polinisateurs,

-couvrent le sol ( pour empecher les adventices (mauvaises herbes) de pousser,

- creent de l’ombre pour proteger nos jeunes arbres,

- creent de la biomasse vegetale qui nous servira de mulch (ou bois de cuisson) par après et donc d’apport de nourriture au sol,

- puisent les elements nutritifs en profondeur grace a leur racine pivot,

- apportent deja une quelconque recolte.

Le tout sera plante tres densement, trop densement, afin de ne laisser aucune chance aux plantes que l’on ne desire pas voir apparaitre, au fur et a mesure des mois, annees, on eclaircira notre foret en ne laissant que les plantes qui nous interessent vraiment. Cela rendra le jardinage passionnant et ludique au lieu d’etre laborieux et frustrant.

P1090215

 

Grace aux connaissances innombrables des plantes par la recherche des botanistes depuis des generations et des generations, le grand public, nous, avons acces a une banque de donnees sans fond et sommes donc tous capable de trouver des plantes qui repondent au moins a plusieurs de ces fonctions dans notre region.

 

Cette recette de plantation d’une foret comestible est en fait appliquable plus ou moins a toute la planete, tout les climats, tout les ages, toutes les cultures.


“Le meilleur moment pour planter un arbre fruitier etait il y a 10 ans (on s’en nourrirait aujourd’hui), le prochain bon moment est aujourd’hui (nos enfants s’en nourrirront demain)”      

P1090109P1090087










foret comestible apres un an                                                   

foret comestible apres 6 ans

Posté par ggodeau à 04:27 - Commentaires [0]
Tags :

26 mars 2010

planter une foret comestible selon la permaculture

Parmis les activites qui sont soutenues par son ethique et ses principes et dont les theories de la permacuture  aident a la conception, il y a l'etablissement de forets comestibles.

La foret, est en effet le stade ultime d'un ecosysteme naturel, participant a l'equilibre de notre planete: La foret absorbe et regule l'humidite grace a son sol spongieux capable de stocker de l'eau meme pendant de longue periode de secheresse (pas d'arrosage necessaire); la foret absorbe les uv envoye sur la terre par le soleil et cree un micro-climat plus doux en dessous de sa canopee, les arbres les plus grands protegent ainsi le bas etage des arbustes et plantes herbacees, tandis que des grimpantes s'en servent comme de structures pour atteindre la lumiere; la foret absorbe les vents dominant permettant la creation d'autres ecosystemes dans les clairieres et les aurees; les myceliums (partie sous-terraine des champignons) permettent l'echange de nutriments d'un cote a l'autre de la foret grace a leurs reseaux (comparable a notre internet); la biodiversite vegetale, encourage la biodiversite animale, certains arbres attirent certains insectes grace a leur gout sucre, cet arbre devient un garde manger pour un oiseau qui se nourrit de cet insecte, et qui, par la meme occasion se nourrit de baies se trouvant sur un arbres voisin. En passant dans son systeme digestif, la graines contenue dans la baie subit un choc, une levee de dormance ( grace a l'acidite de la digestion), cette graine est maintenant prete a germer, et le fera ou l'oiseau rependera ses fiantes, pertmettant ainsi,a la foret de continuer a se developper, a se regenerer, c'est donc un systeme auto-subsistant; La foret transforme les elements solides et gazeux en biomasse (branches et feuilles) qui lorsqu'ils meurent et tombent au sol restocke ces elements pour une utilisation future, etc, etc,…

Mais, tout ca, on le sait tous, non?

Avec la permaculture, on copie ce que la nature fait de mieux pour assurer sa survie et on cree des systemes qui premettent d'assurer notre survie a nous aussi, nous les humains. En plantant des plantes perennes comestible a long developpement, on s'assure un peu de production durant notre vie et donc de quoi survivre, mais surtout on cree des milieux productifs pour nos enfants, les leurs et les suivants, on assume notre responsabilite pour les generations futures.

 

Mode d’emploi de la creation d’une foret comestible en milieu tropicale (premiere partie):

- on installe le tracteur a poule sur la parcelle choisie pour la realisation de notre foret comestible (de preference une terre appauvrie par l’agriculture industrielle). Le tracteur a poule est une cage mobile qui nous permet de deplacer la zone de travail des poules, en effet, les poules vont grater, manger les herbes, les larves, les semences d’adventices (“mauvaises herbes”), mais, elles vont aussi fertilizer la zone grace a leur riches excrements. Nous les nourrirons aussi avec un supplement de proteines, de maniere a ce qu’elle nous donne quelques oeufs aussi. Le tracteur a poule est deplace tout les huit jours  ou des que le terrain arrive a nu, ceci nous aura evite herbicide,motoculteur, et en plus apporte des oeufs.

P1090200    MVC_003F

Notre terrain, est prêt a la plantation…

 

Posté par ggodeau à 03:25 - Commentaires [0]
Tags : ,
12 mars 2010

permablitz????

IMG_0778 PERMABLITZ, c'est une vague qui est en train de recouvrir l'australie depuis quelques annees. L'idee, c'est de reunir un groupe de copains a la base, avec dans le tas, un permaculteur. Le jardin d'un du groupe est selectionne et une partie ou l'entierete du jardin est transforme, tout ensemble, un dimanche, en jardin comestible avec le plus possible de plantes perennes ou a propagation facile. Passionement dessine par le copain permaculteur, ce petit excercice pratique a plusieurs but: creer abondance, apprendre qque chose de son dimanche et passer un bon moment. On en parle autour de soi, d'autres gens joignent le mouvement et apres trois participations c'est a ton tour d'avoir une partie de ton jardin tranforme. Souvent, chaque participant est aussi invite a ammener avec lui un/des accessoires ou materiaux qui contribueront a la journee. Le mouvement grandissant, des groupes splitent et se repandent, les jardins amenages, servent de reservoir a plantes pour les suivants. Le mouvement, ici, en australie, s'agrandit et touche mtnt les ecoles ou les parents sont invites a amenager des jardins potager dans les parterres de l'ecole. Grace a cela, le gouvernement, mtnt, cree des bourses pour que les ecoles puissent engager des gens pour enseigner les pratiques du jardinage des feneants (la permaculture), comment produire ses semences, produire sa nourriture soi meme de maniere naturel et cuisiner avec ce que l'on fait pousser...                                       

                                                   P1090001

Posté par ggodeau à 06:49 - Commentaires [1]
Tags :
23 février 2010

les nouvelles aventures commencent...

greatings,

ca y est, je suis bien arrive sur la "cote d'or" australienne, ou je suis loge a la "plage du palmier", petite entite dependant de la ville " le paradis du surfer" le tout dans la region de "la cote du rayon de soleil", tout un programme, je crois que je ne dois pas vous faire 36 dessins pour vous donner une idee de l'ambiance qui reigne ici.

Je suis donc accueilli chez leah (une amie de Panya) qui cohabite avec 3 copines, dans une petite maison et et un quartier qui me font tres fort penser a l'ambiance qu'il y a dans le sud ouest de la france, hossegor, la plage etant a 20 pas de la maison avec des parcs nationaux au vingt minutes dans les terres.

Les australiens ont l'air bien joviaux en tout cas ( je le savais deja) et ca fait plaisir de pouvoir a nouveau communiquer avec tout les gens que je croise, par rapport a la thailande ou il faut avoir la chance de rencontrer qqun qui parle mes langues (le thai n'etant pas parmis celle la).

nous sommes deja d'attaque avec pleins de projets bien sympas, vendredi, cours de surf, 

samedi, leah et moi donnons un cours sur comment amenager sont jardin suspendu d'herbes et plantes culinaires dans le cadre de son job pour la province,

et pour la semaine prochaine un premier design d'un jardin potager educatif avec une approche permaculture pour l'ecole locale afin qu'ils fassent un dossier pour une demande de subside.

Que du positif pour l'instant, la vie a l'air vraiment bien relax de ce cote ci du monde, jespere pouvoir m'en inspirer abondament afin de pouvoir ramener cela dans mes bagages.

au programme de mon sejour ici, j'aimerais bien pouvoir faire un peu de construction aussi, peut etre au centre de recherche de permaculture qui n'est qu'a une heure d'ici et ou ils construisent des maisons en pailles pour l'instant, visiter des fermes de permaculture et autres methodes alternatives sont sur ma liste aussi.

Bientot, des photos suivront, mais pour l'instant la technologie me joue des tours, probleme d'appareil photo, probleme de disque dur,et mon pc, j'ai decide de laisser derriere moi en thailande,  je m'atele donc a d'autres activites plus old school: lecture et maroquinerie, bientot surf et que sais je encore ce que je vais etre amene a decouvrir dans le pays "ou les gens marchent a l'envers"... 

Posté par ggodeau à 07:42 - Commentaires [0]
09 février 2010

j'ai un blog moi?? ha oui!!!

bonjour a tous, amis, famille, permaculteurs,

non, ce n'est pas un reve, ceci est bien une mise a jour. Bien des evenements ont eu lieu depuis la derniere, voici un petit recapitulatif.

Tout d'abord, les fetes de fin d'annee, elles ont ete articulees autour de la visite de charles et maman qui sont venus me rendre visite et decouvrir la thailande. J'ai pu enfin, apres trois hiver, leur faire visiter "the panya project" et ses 4 hectares d'espoir pour un environnement et des gens qui se construisent au lieu de se detruire. Nous avons ensuite loue une voiture et decouvert quelques petits coins du nord de la thailande, des coins, mais aussi des gens, des fruits, des legumes et toute l'adaption que ceux-ci ont fait de ceux-la, la culture thai en gros!

Charles et maman s'en sont alles apres deux semaines et moi, je suis retourne dans ma ferme pour anime un stage de deux semaines de construction en materiaux naturels et partage de savoir-faire. J'ai anime le stage avec mon pote greg, avec qui je commence a former une sacre equipe a ce niveau, une belle complementarite. Au programme du stage, nous avons eu: construction partielle d'une toilette en brique de terre, construction en torchi, peintures et enduits de finition a la chaux (avec deco fresco) et a la farine et construction d'un dome en bambous(9m de diam pour4m de hauteur), pour la partie construction. Pour le partage de savoir faire: propagation de champignons, introduction a la creation de vitraux, fabrication d'attrapeurs de reves, manipulation d'un baton (mix en un art martial et une danse),  introduction a la production de semences et conservation des varietes, jardinage et tout les echanges non formel qui ont eu lieu grace a la richesse des connaissances et du partage qu'il y a eu.

Ensuite, directement, presque sans pause, j'ai eu droit a la visite de gilles (mon frerot) et laurence (sa belle) qui ont aussi pris l'opportunite pour lier visite familiale et voyage. Avec eux, programme un peu different ( faudrait pas que je tombe dans une routine non plus) mais tout aussi riche en rencontres et decouvertes: rafting, cascade, autostop sur les routes de montagne, festival de reggae dans les montagnes, un temple ou l'autre, et avant meme qu'on soit remis de nos soirees mouvementees, pfoufff, ils etaient parti vers les iles dans le sud...

Me voila donc, ici, a chiang mai, maintenant, completement remis "reset" (au niveau des mois d'absence) avec mes proches, pres pour de nouvelles aventures...

 

ps: desole pour l'absence d'accents, mais je fais cette mise a jour, probablement ainsi que les suivantes, avec un clavier en anglais, ils ont pas d'accent.

Posté par ggodeau à 03:30 - Commentaires [1]
22 décembre 2009

joyeuses fetes fin d'année

greetings!!!!
pas de grands discours pour les fetes de fins d'années, mais pleins de sourires et de joie que vous pouvez découvrir dans l'album photos 4. joyeux noel happy times.

Profitez bien de ces moments en famille et entre amis au coin du feu, j'ai cru comprendre que vous avez bien besoin de cette chaleur.

Love, geoffroy

Posté par ggodeau à 05:54 - Commentaires [2]